Pourquoi reduire

Les gestes pour réduire

Et sinon, les protections féminines ?


La plupart des serviettes hygiéniques traditionnelles sont composées de polymères, c’est-à-dire de plastiques !

Tout comme pour les tampons (on va y venir), les fabricants n’ont pas l’obligation légale d’indiquer les composants sur les boîtes … On ne sait donc pas ce que l’on utilise pour notre corps ! Bien embêtant tout ça. En moyenne, c’est 290 serviettes qui sont utilisées chaque année pour une française. Si on multiplie cela par le nombre d’années d’utilisation, on peut vite grimper à plus de 10 000 serviettes jetées au cours de notre vie !

Une solution ?Protections féminines

Les serviettes lavables, que vous pouvez acheter ou faire vous-même, ont un triple intérêt :

  • Economique : budget de 200 euros pour 5 ans avec les serviettes jetables contre 70 euros pour les lavables (et encore moins si vous les faites !)
  • Sanitaire : fini le plastique et les éléments que l’on ne connaît pas !
  • Environnement : pas la peine de vous faire un dessin sur les kilos de déchets évités …

 

On ne va pas s’éterniser sur les serviettes. Serviettes ou tampons, on est sur les mêmes problématiques. Quoique peut être pire … Mais une solution existe :

  • La coupe menstruelle, ou CUP. Vous pourrez en trouver en boutique spécialisée, en pharmacie et même en grande surface depuis peu. Comme quoi la CUP a le vent en poupe ! Le principe ? Une petite coupe en silicone médicale qui récupère le flux menstruel. Une fois prise en main, elle est très facile d’utilisation et vite irremplaçable. Une cup coûte entre 15 et 25 euros et se garde facilement une dizaine d’années (contre plus de 200 euros de tampons). Renseignez-vous, certaines mutuelles la remboursent !
 

Télécharger
le Puissance Tri +

Découvrir les dernières infos du Sictom Loir & Sarthe

 

Téléchargez

Calendrier
de collecte

Découvrez votre fréquence de collecte.

 

Téléchargez

Mémo tri /  Mémo collecte

Triez et présentez vos conteneurs sans hésiter !

 

Téléchargez

S'inscrire à la newsletter

Les news directement dans votre boîte mail : restez informés !